05 février 2007

Franky le Reporter



1978...

...Après avoir collaboré à plusieurs scénarios de BD de mon copain Pierre Drysdale (qui paraissait dans le journal étudiant de la polyvalente Antoine-Brossard), un soir, pour le fun, je me mets à recopier en cachette un de ses dessins et je le trouve pas si pire!
Je prends donc mon courage à deux mains et je me décide ENFIN à suivre un cours de «BD et caricatures» aux Services des Loisirs de Brossard, j'y ai copié plein de dessinateurs (que je vous montrerais peut-être un jour) pour me faire la main et comme projet de fin de cours, nous devions réaliser une BD en couleur!

Officiellement, c'est ma première vraie bande dessinée et elle avait 5 pages... j'avais 15 ans et tout plein de nouveaux horizons devant moi!

Comme je suis présentement en plein ménage de mon classeur, je voulais partager avec vous la page couverture de ce premier projet, avant que le temps ne l'efface!

4 commentaires:

olivier a dit...

Il ne faut jamais renier ces debuts ;)
"safarir"...je crois connaitre quelqu'un qui y travaille ou travaillait mais peu etre me trompe je ? son nom : bruno rouillere ...le connais tu ?

ml a dit...

C'est Bruno Rouyere.

GAG (André Gagnon) a dit...

Je ne le connais pas personnellement... mais j'aurais bien voulu!

Je ne renie aucunement mes débuts... il faut bien commencer quelque part; qui aurait cru en voyant ces dessins que 9 ans plus tard je serais rédacteur en chef de Safarir!?!

Avec le recul, je me trouve particulièrement privilégié d'avoir collaboré à la naissance et à l'essor d'une revue qui aura 20 ans au mois d'octobre de cette année!!!

J'ai cotoyé de grands dessinateurs (Côté, Goulet, Daigle, Denevers,Vallée, Lamontagne, Faucher, Malouin, Dub, Morin, Hébert, etc) et qui sont pour la plupart de bons amis... je suis choyé!

Baron bleu-obscur a dit...

J'ai déjà rencontré Bruno Rouyère une fois à Québec en 2000 (je crois) à l'occasion du festival Vitesse-Lumière.
Il y était venu pour faire la promotion du dernier Exil, en compagnie de Dominique Desbiens et Robert Rivard...

Très sympathique et drôlement talentueux !

Je me demande bien pourquoi il n'a pas travaillé longtemps à Safarir (rires)...

;0)